Equipe

Amine Adjina - Auteur et metteur en scène

Maxime Kurvers - Scénographe

Il réalise ses études universitaires à Strasbourg (Arts du spectacle – Université Marc Bloch) et se forme auprès de Christian Rist au Conservatoire de Strasbourg.

Il intègre la section scénographie de l’École du TNS de 2008 à 2011 (groupe 39), et étudie notamment auprès de Bernard Saam, Alwyne de Dardel, Julie Terrazzoni, Julie Brochen & Sylvia Bergé, Philippe Marioge, Jean-Pierre Vincent et Bernard Chartreux, Jacques Nichet, Claude Régy.

En tant que scénographe, il travaille avec Amélie EnonChristian Rist, Toméo Verges, Jean-Yves Ruf, Christophe Greilsammer. Par ailleurs, il assiste régulièrement le chorégraphe Jérôme Bel depuis 2010. 

Azéline Cornut - Créatrice lumière

Elle intègre en 2008 l'école du Théâtre National de Strasbourg en section régie (gr. 39). Dans le cadre des ateliers de l'école, elle réalise les lumières sur Woyzeck de Georg Büchner, dirigé par Jean Pierre Vincent et Bernard Chartreux, ainsi que sur l'atelier de danse dirigé par Caroline Marcadé, L'architecte des Confidences.

A sa sortie en 2012, elle réalise les lumières pour le spectacle jeune public L'Homme à tiroirs, mis en scène par Jean-Yves Ruf et en assure la tournée en 2013.

Elle travaille également comme régisseuse plateau et générale avec la compagnie Les irréguliers sur Et la nuit sera calme, mis en scène par Amélie Enon.

Elle rejoint en 2013 la compagnie de cirque Omnibus et participe aux créations lumières sous chapiteau de ses spectacles Tsirk et Parc d'Abstraction.

Plus récemment elle réalise les lumières de Tchekhov La dernière fiancée, mis en scène par Jean-François Le Garrec et de Crush, projet de Juliette Roudet au théâtre Jean Vilar de Suresnes.

Fabien Nicol - Créateur son

Il est compositeur, il crée une musique électro-acoustique intimiste et contrastée . Il réalise des espaces sonores pour le théâtre, des installations plastiques, des mises en lumière. En parallèle, il développe une pratique instrumentale autour des musiques improvisées en jouant de l'ordinateur ou des platines: pour la musique baroque avec Alain Gervreau, au sein du sextet jazz de Laurent de Wilde, ou en improvisation libre avec Frédéric Blondy. Sa recherche s'oriente vers l'élaboration d'une lutherie électronique et de dispositifs interactifs qu'il développe à l'aide de Max/Msp ou Pure Data. Il co-créé en 2010, Hertz Canopy, un dispositif d'expérimentation et d'immersion sonore.  Il participe en 2008 à la nuit blanche à Paris, travaille notamment avec l'architecte Hans-Walter Müller, Benoit Colardelle (sceneact), Jacques Gamblin, Marion Maret, Cyrille Henry, Annie Leuridan, Cie Ka.

Tomoyo Funabashi - Costumière

Née au Japon, elle suit tout d’abord une formation à l'École des Beaux-Arts de Bordeaux dont elle ressort avec le Diplôme National d’Arts Plastiques (DNAP). Elle intègre ensuite à l'École Supérieure d’Arts Dramatiques du Théâtre National de Strasbourg où elle réalise les costumes ou les décors de plusieurs atelier-spectacles notamment avec Claude Régy, Caroline Marcadé et Jean-Pierre Vincent ou carte blanche créées au sein de l'école, et suit un stage avec Emmanuel Clolus, Laurent Copeaux et Wajdi Mouawad. Elle suit également d’autres stages auprès de Spring Art Festival à Shizuoka Performance Art Center au Japon en 2010, de l'École Supérieure du Théâtre de Bordeaux en Aquitaine et Island 6, galerie d’art contemporain à Shangaï.

Elle crée et présente plusieurs vidéo d’arts dans différentes expositions à Bordeaux, Montpellier, Fernelmont en Belgique et Saint-Cloud en 2009.

Diplômée de l'École du TNS et de Master universitaire mention Arts du spectacle « Théâtre-Pratique de la scène » à l’Université de Strasbourg en 2011, elle travaille avec Tadashi Kawamata, Lukas Hemleb, Fanny Mentré, Keti Irubetagoyena, Guillaume Delaveau, Célie Pauthe, Léo Cohen, Anna Nozière et Louis Arène.

Pauline Dubreuil - Comédienne (La Mère)

 

 

Après avoir commencé sa formation au conservatoire du Vème, Pauline Dubreuil intègre l’ERAC où elle travaille avec Didier Galas, Richard Sammut, Christian Esnay et Guillaume Vincent.

Elle sort en 2009 et depuis travaille régulièrement avec Christian Esnay (Retour à Argos Tétralogie à Chatillon en 2012, et dernièrement Les fourberies de Scapin à la Comédie de Clermont et en tournée française en 2013). Elle rencontre Jean-Pierre Garnier (La coupe et les lèvres à La Tempête en 2010). Elle fonde la compagnie GroupUrsule avec des camarades de promotion (Misterioso à Confluences et Grenoble) et a joué dernièrement dans le Marin de Pessoa à Marseille.

Parallèlement elle participe à de nombreux travaux à la radio sur France Culture avec notamment Juliette Heymann et Michel Pomarède.

Romain Dutheil - Comédien (Le Fils)

Romain Dutheil débute sa formation en 2002 au conservatoire d’Orléans. C’est en 2008 qu’il entre à l’Ecole Régionale d’Acteur de Cannes (ERAC) pour continuer sa formation. A cette occasion il collabore avec Youri Pogrebnitchko, Hubert Colas, Robert Cantarella. Il participe à Phèdre(s)mis en scène par Charlotte Clamens et Valérie Dreville, création de fin d’étude en 2011 au théâtre de l’aquarium. En 2011 il intègre le groupe d’élèves-comédiens de la Comédie-Française où il joue sous la direction de Catherine Hiegel dans L’avare de Molière, Jérôme Deschamps dans Un fil à la patte de Georges Feydeau, Alain Françon dans la Trilogie de la Viullégiature de Carlo Goldoni et Eric Ruff dans Peer Gynt d’Henrik Ibsen. En 2012 il fait partie de la Loyale, troupe permanente du CDN de Besançon dirigé par Christophe Maltot. C’est ainsi qu’il joue dans  Timon d’athènes de Shakespeare co-mis en scène par Philippe Lanton et Christophe Maltot et dans Mémoire d’estomac de Antoinette Rychner mis en scène par Robert Sandoz. A la rentrée de la saison 2013 il joue le rôle de Maurice dans « Le Bourgeon » de Feydeau mis en scène par Nathalie Grauwin.

Mikaëlle Fratissier - Comédienne (Nour)

Elle débute le théâtre dans le Conservatoire de sa ville natale, Sète, à l’âge de 12 ans puis devient élève comédienne au sein de la Cie Maritime à Montpellier  sous la direction de Pierre Castagné. En 2008 elle intègre L’ERAC, où elle travaille avec de nombreux artistes et metteurs en scène comme Mona Chirila, Elisabeth Mazev, Valérie Dréville, Franck Manzoni

Elle poursuit le travail du chant avec Alain Zaepffel, Véronique Dietschy et Jeanne-Sarah Délédicq.

Depuis sa sortie en 2011, elle tourne avec Hervé Brami pour le téléfilm La crèche des Hommes diffusé sur France 2 et dans Papillon, court métrage réalisé par Hugo Vienne.

Au théâtre, elle joue Rouge, noir et Ignorant d’Edward Bond, au festival d’Avignon en 2012.

Elle poursuit sa rencontre avec Franck Manzoni dans Aléa, création déambulatoire qui inaugure « Les Plateaux » de la Friche Belle de Mai à Marseille.

Elle travaille avec Catherine Gandois lors d’un atelier sur Andromaque de Racine.

En décembre 2013, elle joue Violaine dans L’annonce faite à Marie mis en scène par Ivan Romeuf, à Marseille.

 

Guillaume Mika - Comédien (L'Ami, l'Enfant et l'Annonciateur)

Il se forme à l’ERAC où il travaille notamment avec Y. Pogrebnitchko, R. Cantarella, V. Dréville, C. Clamens, Nikolaus, B. Houplain... Avant d’intégrer la Comédie-Française en tant qu’Elève-Comédien, où il joue dans la Trilogie de la Villégiature m.e.s A. Françon, Amphitryon m.e.s J. Vincey, Le mariage de Figaro m.e.s C. Rauck… Au sein de cette institution, il  met en scène et joue La Confession de Stavroguine d’après les Démons de Dostoïevski en 2012. Ce spectacle devient la première création de la Compagnie «des Trous dans la Tête» qu’il fonde à Hyères.

Parallèlement à son activité de comédien, il entreprend des projets cinématographiques (écriture, réalisation et montage de Verfolgt, 2009, 19min; Forme, 2011, 94min : sélection Cannes Cinéphiles 2012 ; vidéaste sur le spectacle Ceinte m.e.s B. Weiler et E. Pellet), musicaux (composition de musiques pour des spectacles : L’hirondelle trouvera-t-elle le printemps ? m.e.s M. Baxerres et S. Koehler, au CDN de Poitiers ; La Ballade du Minotaure m.e.s Guillaume Mika) en tant que saxophoniste, bassiste ou guitariste.

Dernièrement, on a pu le voir en tant que comédien dans ZEP m.e.s Hubert Colas au théâtre de Durance, Le Pays de Rien m.e.s Betty Heurthebise au TNBA ou dans une lecture de Renaud-Marie Leblanc, Fratrie, au théâtre des Bernardines.

Maxime Mikolajczak - Comédien (Le Père)

 

 

Après avoir étudié au conservatoire de Bordeaux en 2005, il intègre l’ERAC (Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes) en 2006. Lors de ce cursus, il rencontre des professionnels tels que Simone Amouyal, Richard Sammut, Christian Esnay, Guillaume Vincent, Didier Galas... En 2009, il travaille avec la metteur en scène Bérengère Jannelle dans  Amphitryon de Molière, puis avec Stéphane Olivié-Bisson, dans une mise en scène de Caligula d’Albert Camus.  Puis il participe aux créations de Quelque Chose de Commun, et de A tes souhaits, mis en scène par Juliette Peytavin. En 2013 il rencontre Nasser-Martin Gousset, pour sa création Le Visiteur. Il collabore également avec la metteur en scène Maïa Jarville dans Tout le monde est occupé de Christian Bobet.

Emilie Prévosteau - Collaboratrice artistique et Comédienne (Le Double)