Dispositif

                   Janvier 2016, à Chargé (37) - Photo: Ludovic Letot
Janvier 2016, à Chargé (37) - Photo: Ludovic Letot

  

 

Retrouvailles ! est un projet « hors les murs » pour la Compagnie du Double. Il s’agit du premier projet créé pour un autre espace qu’un théâtre.

 

 

Se jouant dans des salles des fêtes, salle de réunion, salle polyvalente…, le spectacle s’invente aussi hors du dispositif frontal conventionnel en formant un cercle où acteurs et spectateurs se mêlent.

 

 

Le dispositif circulaire s’est imposé pour plusieurs raisons :

            -  Pouvoir à chaque nouveau lieu,  redessiner notre espace de jeu.

            -  Permettre la plus grande proximité et égalité entre les spectateurs et les acteurs.

            -  Dynamiser la situation du regard pour le spectateur: tout le monde ne voit pas la même chose mais tout le monde se voit regarder.

            -  Contraindre l’acteur à une conscience permanente de l’ensemble des spectateurs.

            -  Etre directement dans l’imaginaire du rituel du repas de famille, avec une table ronde centrale.

 

Par sa situation, le spectateur se retrouve au cœur du repas familial et devient un membre à part entière de cette famille

 

A la fin de la représentation, chaque spectateur est convié, par les acteurs, à terminer les véritables victuailles qui se trouvent sur la table du repas et à échanger autour du spectacle. Cette convivialité souhaitée se lie avec l’envie que chaque représentation soit unique.

 

La vocation de Retrouvailles ! est à chaque fois de re-questionner le lieu dans lequel nous jouons. A chaque nouveau lieu,  le spectacle bouge en fonction des caractéristiques de l’espace, des particularités de la ville qui nous accueille, de l’actualité précise du moment, et du lien que nous créons en amont de la représentation. Nous proposons plusieurs interventions possibles d’actions culturelles (atelier pour adultes ou adolescents autour de l’improvisation, travail d’écriture sur la thématique de la famille, conversation après un Ciné-club diffusant un film en lien avec le projet…) pour permettre que les  soient les plus fortes possibles pour les acteurs et les spectateurs, le jour de la représentation. 

 

 

   Photo: Ludovic Letot
Echanges entre les spectateurs et Mikaëlle Fratissier (comédienne) à Chargé. Photo: Ludovic Letot